Investissement locatif - tous nos conseils pour investir

Où investir dans l'immobilier ?

L'investissement immobilier n’exige pas seulement un placement avec des garanties sûres. Autrement dit, l’une des précautions à prendre pour une rentabilité efficace n’est pas seulement financière, mais c’est aussi le choix du lieu de l’investissement immobilier. En général, l’investisseur est confronté à deux choix : investir dans la ville qu’il maîtrise mieux (ville de résidence) ou investir ailleurs, dans la ville la plus rentable ?

Le critère le plus fiable selon l’INSEE : la démographie

Il serait judicieux de s’installer dans sa ville de résidence pour une seule raison : la sécurité de l’investissement immobilier. On maîtrise mieux la ville et ça permet aussi de contrôler la gestion du business. Plus encore, investir ailleurs, dans la ou les villes les plus rentables permet de gagner plus d’argent et ainsi, profiter de la fluctuation des prix. Ces deux situations ont un défaut : l’instabilité des recettes. Des logements dans la ville de résidence ou de la plus rentable peuvent manquer de clients. Pour y remédier, la seule solution est de choisir la ville la plus peuplée. C’est une garantie que la demande sera supérieure à l’offre et ainsi, on est rassuré que les logements ne soient jamais vides. La question est alors celle de savoir celles qui offrent cet avantage.

L'investissement locatif dans les villes très peuplées

Investir immobilier locatif

Le précieux conseil que les experts en investissement immobilier proposent ici, c’est de ne pas cibler les villes déjà trop peuplées pour éviter la surenchère de l’investissement locatif. Les villes dont la projection à long terme de la croissance démographique est élevée sont d'ailleurs intéressantes pour un investissement locatif :

  • Hérault et Haute-Garonne (+30 %)
  • les départements hors Finistère (+11 %)
  • À l’ouest (Aquitaine, les Pays de la Loire et Rhône-Alpes) : (+/-11 %)

Selon l’INSEE, la projection de la croissance dans ces régions est de 10 à 30 ans. Donc, les villes qui y sont présentent des garanties pour une croissance en demande en logement à long terme.

L'investissement locatif et la population sans revenus ?

Cette question fondamentale se pose dans un contexte de hausse de chômage. Évidemment, dans ce contexte, une population élevée ne signifie pas forcément une garantie de la clientèle. L’investissement immobilier tient plutôt compte de la population active qui non seulement produit, mais accouche. Cela annule les effets pervers venant de la population non active sur l'investissement locatif.


Autres liens sur le sujet :